lundi 1 décembre 2014

BEAUCOUP D'ESPOIR POUR LE GROUPE DES ESPOIRS !!

Hé oui Messieurs dames, une ovation pour le groupe dés-espoirs...les idées reçues sur les quadragénaires n'ont qu'a bien se tenir ! Voici qqs images (ou pas mais cela viendra) des acteurs et actrices, de ce premier RDV sur les parois d'Ager en Catalogne, le tps d'un WE découverte sur  la thématique rocher, en attendant la glace cet hiver...Natacha, Cathy, Marc, Eric, Régis, Gregory, Sébastien,Christophe, Jérôme, Jean-Louis, guidés par un autre Greg, Aspirant-guide en Tutorat, et par moi-même... Ludovic va peut-être venir grossir les rangs de cette "team" de joyeux drilles...Les absents, Thomas et Hadrien nous rejoindrons lors des prochain RDV de rocher par 1/2 groupe avec un peu d'artif au programme et une grande voie le lendemain (c'est au printemps donc) ... place aux images avant qqs lignes...un peu plus tard ! 
A suivre...

Jean-louis au pied du mur !

Jean-Louis dans "les rois du mambo"


Sébastien dans la dalle de sortie de "Alkaïd"



Marc concentré sur les pieds...la base !

Natacha, que l'on ne présente plus !

Grégory, totalement investi dans sa mission de leader...

Pin dir birk : Un nom à coucher dehors mais une voie sérieuse à l'ambiance aérienne.





Qqs images de Eric...


Jérôme, qui nous vient de...Niort ! respect pour sa motivation. 

Greg...collègue en tutorat du diplôme de guide.


Christophe m'a supporté le 1er jour...on est pote maintenant !

Régis en tête dans "inversion termica"

Cathy grimpe et grignote tel l'écureuil...

Christophe en bleu coordonné !

vendredi 14 novembre 2014

WADI-RUM - DRAPEAU BLANC ET ROCHER ROUGE AU SUD DE LA JORDANIE !


Qqs images en attendant de mettre des mots sur un beau séjour en territoire Bédouin...



Contre toutes attentes et vu de France (dixit les sites gouvernementaux et le quai d'Orsay) nous sommes en réalité "les bienvenus" en Jordanie. Hélène et son Paulo, Béniat et moi-même feront route ensemble de Pau et tout au long de ce séjour.   



Aprés qqs heures de route de Amman et pour nous rendre à Wadi-Rum, la tête encore embrumée par les heures d'avion et d'aéroport, nous allons grimper jusqu'au soir : Black Magic....woman ? Sur le massif versant djébel Rum. 







Beniat se passe pour cette longueur d'attraper "la queue de Mickey", comprenez le 2eme brin de corde de la double flèche...



Hélène aussi, grimpera parfois de vraies longueurs en tête. Ceci dit, personne n'avait rien à prouver au cœur de ces lignes de gré fissurées ou couvertes de prises à la solidité parfois douteuse !







Sur cette image l'on peut voir un dromadaire à la sieste....éternelle !





C'est donc parti pour 8 jours de grimpe avec la superbe ligne de "Alan and his perverse frog" . Sa fameuse traversée en 6a+ reste tjs un grand moment...pour les seconds de cordée !










La "trav" de la mort qui tue !!!





Comme souvent, les descentes s'effectuent en rappel : Dans la voie ou aux environs...








Devant la maison de notre hôte, la famille d'Attayek : Christian en fait presque partie, Tamara est sous son charme, Amina en discussion avec son beau-père; Mohamed.



C'est le grand départ pour le désert et le "barrah Canyon"...




Christian Ravier est avec Laurence et "Tonton" , Bastiou, grimpe avec sa compagne Blanca et Paul Dandelot qui nous vient de Nantes.


Nous nous lançons dans un très beau mix de "sundown" et de "rain in the désert"












Barrah canyon mérite en fait d'y rester plusieurs nuits d'affilé...de nombreuses voies, à l'ombre ou au soleil vous y attendent, le cadre est tout simplement...les mots me manquent ! 






Un bivouac de rêve, loin des coqs bruyants du village...Attayek nous auras préparé un repas délicieux avant de nous laisser finir la soirée, allongés à même le sable.



Les 2 premières longueurs de "merlin's wand" avant de mettre le clignotant à gauche pour "shame on you" (honte à vous) .


Honte à vous..! Une voie des frères Rémy (la 208 sur la photo) : Juste magnifique avec une ultime longueur qui touche au sublime de part son ambiance aérée...







video


Le choix dans la datte...






L'horizon s'ouvre sur l'étendue des massifs...










Aprés cette 2eme journée à grimper au cœur de Barrah canyon, nous reprenons la piste vers wadi-Rum. Avant, le vieux Toyota nous arrêtes dans le "desert' camp" d'attayek pour y prendre le repas confectionné et cuit sous la terre.  

video












Inferno...5 longueurs juste comme il faut avant de poursuivre par une suite bien plus sérieuse... mais c'est une autre histoire et ce n'est pas la notre ! Aussi, en 3 rappels nous retouchons le sol en cette fin de journée passée à l'ombre de "la tour infernale ".  



Cacahuètes grillées dans le classique "chiken rice" arrosé d'une soupe pour mouiller le riz, parsemé de persil frais...Merci Hamina, shukran beaucoup. 



Le pilier de la sagesse....son ascension et la promesse d'un bivouac à son sommet est surement un des plus beau RDV de ce voyage. le lendemain, le sommet du Jébel Rum (1730) n'est qu'à 1 heure de marche. 




la théière n'avait pas sa place dans le sac...j'ai souvent confondu avec le sac à pof...!







Bastiou le brave, nous précède dans le pilier de la sagesse avec Paul...quand nous arrivons au bivouac, le feu est allumé, sa frontale nous aura guidé jusqu'à eux...






En route vers le sommet et ses paysages de l'espace...












Le top du Jébel Rum...c'est marqué dessus ! 








Thamudique rout's...la descente sur le versant opposé est également un enchantement et une fête des couleurs...


Blanca viendra à notre rencontre depuis le village...adorable non ? la sagesse elle connait et c'est pas Bastion qui lui a appris !



C'est quand qu'on va par ou ?





The rencontre avec Ali : Mon plus beau souvenir... inracontable ! Un peu assoiffés lors de notre retour du Jébel Rum, nous longeons le camps de "Abu Aïna" à qqs trente minutes du village de Rum. Un jeune garçon s'occupe de qqs dromadaires. Je lui fait comprendre que nous avons soif; Aussitôt, il court prévenir sa famille de notre arrivée...Nous resterons sous la tente une petite heure, on nous lavera les mains, nous mangerons avec...le thé sucré et chaud, de l'eau fraiche viendrons rapidement au bout de notre soif. Mon tabac fera le plaisir d'Ali: Very good me dira t-il. Nous aurons tous été je pense sous le charme mais qd même impressionnés par la sévérité du visage d'Ali, par la beauté de ses enfants mais aussi par cet accueil et cette rencontre authentique.    







La vue de ce vallon fermé par des piliers d'une rare beauté, nous (me ! ) sur-excite. Je laisse le charme agir avant de proposer de nous y rendre en fin de matinée le lendemain pour y grimper "lion hearth". L'escalade n'a rien de tendre à vrai dire, pourtant le camembert"cœur de lion "est bien connu pour être d'une tendresse infinie ? Une des plus belles voies de Rum, un style pur de dièdres fissurés, raides et exigeants. 













la descente en rappel nous permet de calculer que nous pouvons grimper jusqu'à R5, en laissant le dernier 6b pour la prochaine fois ?? Nous gardons bien sur un peu de marge horaire pour l'éventualité d'une "merde" dans les rappels : corde qui coince, mauvais choix...etc !










The Beauty...En effectuant la descente de la voie de Alan...le 2eme jour, nous empruntons les rappels de "the  beauty". Comment ne pas avoir envie de la gravir ?



 

Ce jour-la, Blanca et Bastiou sont voisins de cordée dans Alan and his perverse frog...justement. 
L'écho résonne : "mais nom de dieu que c'est beau !!" ça c'est Bastiou qui hurle !



La dernière longueur...une fissure large que l'on grimpe à la dulfer .


Bastiou fait du rab dans un longueur au dessus....




Les images sans "copyright" sont signées Benat Pribat, un gars qui ne plaisante pas avec la propriété intellectuelle...!! Qu'il soit vivement remercié tout de même pour sa sympathie avec le vide et accessoirement avec nous même !!